Espace des Associations départementales


AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°218 - Jeudi 21 janvier 2021

Réunie le 19 janvier en Comité directeur, l’AMF a rappelé l’engagement et la disponibilité des maires pour accompagner l'État dans la mise en œuvre de la stratégie de vaccination, en lien avec les professionnels de santé avec lesquels ils nouent des partenariats très opérationnels et efficaces, que ce soit pour organiser des centres de vaccination ou déployer des solutions pour favoriser la vaccination des plus fragiles. Afin de garantir la réussite de la vaccination, renforcer le climat de confiance et éviter l’incompréhension des citoyens, l’AMF appelle à une plus grande transparence de la part de l’État sur la stratégie de vaccination et demande une information aux maires en temps réel sur les stocks et les calendriers d’approvisionnement des vaccins disponibles dans les centres de vaccination.

L'hebdomadaire de l'AMF n°217 - Jeudi 14 janvier 2021

Les femmes restent minoritaires dans les assemblées communales et surtout intercommunales. Les associations d'élus réclament de nouvelles mesures pour faire progresser la parité. La parité, un pari gagné ? Pas encore. Depuis vingt ans, les lois sur la parité ont incontestablement fait progresser la proportion des femmes élues dans le paysage politique local. À la suite de la révision constitutionnelle de 2008, le 1er article de la Constitution stipule que la loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives. La mise en place de scrutins de listes paritaires aux élections communales (dans les communes de plus de 1 000 habitants), départementales et régionales a significativement amélioré la mixité des assemblées. En 1989, seulement 17,2 % des conseillers municipaux et 5,5 % des maires étaient des femmes alors qu'après les dernières élections de 2020, la proportion de femmes élues a quadruplé : selon une étude de la DGCL (BIS, n° 145), elles représentent désormais 42,4 % des conseillers municipaux et 19,8 % des maires (16 % en 2014 et 13,8 % en 2008). Aujourd'hui, 6 858 femmes sont maires (1 000 communes supplémentaires sont dirigées par une femme par rapport à 2014) et une douzaine de femmes sont maires de villes de plus de 100 000 habitants.

L'hebdomadaire de l'AMF n°216 - Jeudi 7 janvier 2021

Dès le 19 décembre dernier, lors d’une visio-conférence avec le Premier ministre, François Baroin et le Bureau de l’AMF avaient fait part de la disponibilité des maires et instamment demandé qu’ils soient associés au déploiement de la campagne de vaccination, pour ne pas voir se reproduire les dysfonctionnements logistiques de la distribution des masques lors du premier confinement. Le démarrage de la campagne de vaccination ne donne pas l’impression que ce message ait été entendu et de nombreux maires font part de leur incompréhension, au vu de la situation dans leur commune, face à l’absence d’informations et de concertation sur la méthode et l’organisation concrète de la vaccination.

L'hebdomadaire de l'AMF n°215 - Jeudi 24 décembre 2020

Le Premier ministre, Jean Castex a convié, le vendredi 18 décembre, le Bureau exécutif de l’AMF a une visioconférence pour faire le point sur la crise sanitaire et sur l’actualité des collectivités territoriales. À propos des conséquences économiques de la situation sanitaire, André Laignel a de nouveau alerté le Premier ministre sur l'insuffisance des compensations, qui entraîne une baisse drastique de la capacité d’investissement des communes et des intercommunalités. À terme, c'est leur participation significative au plan de relance qui est remise en cause. Sur ce point, les divergences demeurent profondes entre le gouvernement et l'AMF. François Baroin a également fait part de son inquiétude pour l’avenir des entreprises de proximité (notamment dans l’hôtellerie et la restauration) particulièrement affectées par la baisse d’activités et a demandé au Premier ministre d’étudier les conditions dans lesquelles l’État pourrait prendre à sa charge le remboursement des PGE qu’il leur a accordés, sous forme soit d’équivalent fonds propres soit de subventions afin de préserver leur capacité à surmonter la période de crise. Dans le même esprit, les élus présents ont fait part de leurs vives inquiétudes concernant le monde de la culture et le milieu associatif.

L'hebdomadaire de l'AMF n°214 - Jeudi 17 décembre 2020

Présentée par le premier vice-président délégué de l’AMF, André Laignel, cette résolution au ton combatif commence par rappeler le rôle essentiel joué par les maires – souvent « premier recours et dernier espoir de nos concitoyens » – depuis le début de la crise épidémique. Alors que la crise a « révélé de manière cruelle les dysfonctionnements de l’État dans le domaine de l’organisation du système de santé, son absence de concertation et de réactivité, son excès de bureaucratisme », les maires ont démontré, souligne la résolution, leur « capacité de faire et de faire vite et bien ». « Nos propositions ont nourri le premier plan de confinement et nous avons activement contribué au premier protocole de déconfinement, attestant si besoin est, des capacités de notre réseau. » Aide alimentaire, achat et distribution de masques, accueil des enfants des personnels des services de santé, gestion du funéraire, contact avec les personnes fragiles ou isolées… La résolution liste les nombreux sujets sur lesquels l’action des communes s’est révélée irremplaçable – et l’AMF profite de l’occasion pour rendre hommage à « l’implication, aux côtés des élus, des personnels municipaux, dont l’engagement, la compétence et la disponibilité sont trop peu considérés ». 

L'hebdomadaire de l'AMF n°213 - Jeudi 10 décembre 2020

La Résolution générale a été adoptée à l'unanimité par le Bureau et le Comité directeur de l'AMF. Elle a été présentée par André Laignel lors de l'Assemblée générale de l'Association, ce 10 décembre. Malgré l'annulation du Congrès, l'AMF a souhaité faire entendre la voix des maires et des présidents d'intercommunalité à travers une série de visio-conférences, de publications d'études et de "point-infos" thématiques en vidéo. Cette résolution aurait dû résonner dans l’enceinte du Congrès de maires. Malheureusement, des circonstances exceptionnelles en ont décidé autrement. Exceptionnelles et même uniques car c’est la première fois, en dehors des périodes de guerres, que l’AMF est contrainte d’annuler son Congrès.